Conseil d’arrondissement : communication de la majorité
PARTAGER

PARTAGER

Communication de la majorité à l’occasion du conseil d’arrondissement du 28 novembre 2017 de la Mairie du 20e arrondissement

 

Un collectif d’élu-e-s au travail, malgré l’absence de dialogue

Malgré les alertes répétées et les appels publics de notre collectif de 23 élu-e-s, nous déplorons que la Maire, désormais non inscrite et minoritaire du 20e arrondissement de Paris, regarde ailleurs et fasse comme si de rien n’était. Depuis notre déclaration du 7 novembre dernier, madame Calandra n’a pris l’initiative d’aucune réunion de sortie de crise, le journal municipal comprenant les tribunes d’expression des groupes politiques n’est plus publié, la Maire n’associe pas les élu-e-s aux réunions et événements publics de la vie de l’arrondissement…

Soutenue par un groupe politique créé pour la circonstance et se revendiquant de la majorité présidentielle qui comprend 7 adjoints, méprisant la pluralité de notre Conseil, madame Calandra s’est installée dans le déni démocratique et bafoue allègrement la démocratie représentative, après avoir maltraité la démocratie participative depuis 3 ans.

Nous, élu-e-s socialistes, communistes et écologistes, majoritaires, continuons à exercer les mandats que nous ont confiés en 2014 les habitants de notre arrondissement, dans la diversité de  nos engagements mais dans le respect des valeurs démocratiques, solidaires et écologistes, qui nous unissent.

Ainsi, dans l’attente d’une sortie de crise que nous appelons de nos vœux rapidement, nous continuons à travailler, en lien avec l’Hôtel de ville de Paris et les habitant-e-s du 20e, au service de la vie démocratique et politique de notre arrondissement. C’est pourquoi nous siègerons ce mardi 28 novembre en Conseil d’arrondissement.

 

À l’ordre du jour du Conseil d’arrondissement du 28 novembre

À cette occasion, nous délibérerons sur les sujets relatifs à la vie de l’arrondissement tels que le financement de la Caisse des écoles, la démocratie participative, la construction de logement social, la biodiversité, ou encore plusieurs opérations dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Climat Énergie dans le 20e.

Nous avons également fait inscrire à l’ordre du jour l’installation d’une banderole de soutien aux associations de nos quartiers face à la suppression des contrats aidés, sujet sur lequel nous restons déterminés à nous battre pour chacun des postes menacés, et nous soutiendrons la recherche de solutions concertées sur l’avenir de la Maison de l’air dans le quartier de Belleville.

David Assouline, Marinette Bache, Jacques Baudrier, Virginie Daspet, Karine Duchauchoi, Lamia El Aaraje, Epara Epara Epency, Jérôme Gleizes, Frédéric Guerrien, Antoinette Guhl, Florence Herrero, Abdellaziz Hmoudane, Frédéric Hocquard, Anne-Charlotte Keller, Charlotte Laurent, Loïk Le Borgne, Nathalie Maquoi, Raphaëlle Priet, Emmanuelle Rivier, Hamidou Smaké, Colette Stéphan, Hélène Vicq, Stéphane Von Gastrow.