La lutte contre la reconstruction de l’incinérateur d’Ivry 🗓 🗺
Partager

L’incinérateur d’ordures ménagères d’Ivry-Paris XIII arrive en fin de vie. Le Syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères de la région parisienne (Syctom), chargé des déchets de 84 communes d’Ile-de-France, prévoit sa reconstruction sur le même site par Vinci. Suez a remporté le contrat d’exploitation pour 23 ans, pour un montant de 1,8 milliard d’euros.

EELV, par la voix de ses deux élues au Syctom (A. Ghul, élue du 20ème et A. Souyris) s’oppose à ce projet surdimensionné et ne respectant pas les mesures imposées par la Loi de Transition Energétique (LTE).

Le Plan B’OM (Baisse des ordures ménagères), porté par des associations (Fondation Nicolas Hulot, Amis de la Terre, Collectif 3R, Zero Waste…), propose un projet alternatif d’un coût de seulement 200 M€ permettant de créer des emplois directs et respectant la LTE.

Le 20 octobre, le conseil municipal d’Ivry s’est opposé à la poursuite du projet, suite à un vœu des élus d’EELV en ce sens. Le conseil syndical du Syctom devait se prononcer le 9 décembre à l’Hôtel de Ville de Paris. Une marche a eu lieu le 26 novembre puis un rassemblement le 9 décembre devant l’Hôtel de Ville. Finalement, la décision a été ajournée au 26 janvier et la lutte continue.

Plus d’informations : www/planbom.org

Signer la pétition : www.change.org/p/2-milliards-pour-br%C3%BBler-des-d%C3%A9chets-non?utm_source=embedded_petition_view

Au Coeur de l'Est Parisien Préservation de l'Environnement Transition Energetique
hotel de ville, paris Carte