Lancement de la campagne d’Emmanuelle Pierre-Marie
Partager

Pour notre « crêpe-party » du 6 février 2017, le groupe local avait le plaisir d’accueillir les candidats écologistes à l’élection législative sur la 8ème circonscription1, Emmanuelle Pierre-Marie, investie le 11 décembre, et son suppléant Axel Gauvain.

Emmanuelle a adhéré à EELV en 2012 à l’occasion des présidentielles puis a été élue en 2014 conseillère à la mairie du 12e arrondissement, en charge de l’égalité Femme / Homme et des luttes contre les discriminations, ce qui lui a permis de faire progresser les idées et les réalisations de l’écologie politique sur le terrain.

Elle compte sur le soutien des groupes locaux du 20eme et du 12eme tout au long de la campagne et prévoit d’organiser début mars une réunion des deux GL pour lancer les premiers plans d’action et cibler les lieux les plus pertinents pour faire campagne. En attendant, elle fait appel aux bonnes volontés et compétence afin de créer et d’alimenter un blog, un agenda partagé, une page Facebook et des événements vidéo à relayer sur les réseaux sociaux et les médias locaux. Il lui suggéré pour cela d’entrer en contact avec TV Bocal, « l’Ami du 20ème » et le site d’information local « Paris Est Villages ».

À ce stade, le budget prévisionnel de la campagne est de 15 000 €, auxquels s’ajouteront le « R 39 » (remboursement par l’Etat des frais d’impression ou de reproduction et d’affichage).

La discussion avec le groupe a permis de faire un premier tour d’horizon du territoire ainsi que d’évoquer quelques acteurs associatifs locaux importants. Elle a également abouti à un état des principales forces en présence.

Pour le Parti Socialiste, la candidate sera Sandrine Mazetier, députée sortante, suppléée par Catherine Baratti-Elbaz, actuelle maire d’arrondissement et présidente du groupe des élus métropolitains socialistes, radicaux et apparentés à la Métropole du Grand Paris. A noter que le parti socialiste du 12ème sort relativement divisé des primaires, la maire ayant soutenu V. Peillon tandis que Sandrine Charnoz, conseillère de Paris, fait partie de l’équipe rapprochée de B. Hamon.

Pour les Insoumis, Raquel Garrido, proche de J.-L. Mélenchon, sera la candidate.

Les Républicains ont pour leur part investie Valérie Mantandon, conseillère de Paris du 12ème.

Ce tableau est complété par Ophélie Rota, conseillère d’arrondissement UDI.

Le FN et « En Marche » n’ont pas encore investi de candidat-e mais on peut d’ores et déjà relever que les « parachutages » sont pour l’instant inexistants.

 

Nous lui souhaitons bonne chance pour cette campagne qui s’annonce passionnante !

1 La circonscription comprend une partie du 12e arrondissement, comprenant les quartiers de Picpus, du Bel-Air et de Bercy, ainsi qu’une partie du 20e arrondissement, comprenant la portion du quartier de Charonne située au sud d’un axe suivant l’avenue de la Porte-de-Montreuil, la rue d’Avron, la rue des Pyrénées, la rue de la Plaine et le boulevard de Charonne.

Pour rappel, Christophe Nadjovski y avait réalisé un score de 5.26% en 2012.